Composer avec l’iPad : l’ostinato

0 Comment

Composer avec l’iPad : l’ostinato

La question de la première séquence en 4ème est : comment composer une œuvre musicale ? Nous y répondons par la découverte de l’ostinato. Et quoi de mieux une fois que l’on a perçu ce qu’est ce principe de répétition que de le faire soi même ?

La consigne pour les élèves est de composer un ostinato simple/épuré puis d’ajouter au moins deux parties différentes.

Je détaillerais deux procédures à réaliser  : l’une sur iPad (Beatwave), l’autre sur PC/Mac (BeatLab).

1.) Beatwave pour iPad

L’application Beatwave (parmi d’autres) présente un “tableau” de 16 colonnes et de 18 lignes.

IMG_0474

Et en plus les couleurs sont jolies !

Les colonnes représentent 16 pulsations ou noires, croches, doubles…selon comment l’on s’en saisit.

À chaque ligne est attribuée une note de la gamme pentatonique majeure (pour les 16 premières lignes) ou un son percussif (grosse caisse avant dernière ligne et clap pour la dernière ligne).

Quatre tableaux en tout auxquels on accède en touchant sur la droite ou sur la gauche pour revenir.

IMG_0476

Vue des paramètres/outils

En touchant le chiffre du tableau (en bas à droite) on accède aux réglages possibles :

– ajout/accès aux patterns déjà créés (toucher ‘+’ pour sauvegarder le pattern créé)

– choix du son (3 types)

– panneau de contrôle (lecture/pause, reset, grid morpher : outil de création de grilles, et table de mixage : volume de chaque tableau, mute, solo, balance et réverbe générale)

– tempo (vitesse) : avec molette et Tap

– tone : modification de la hauteur avec molette

IMG_1560

Grid Morpher

Revenons à notre séquence pédagogique
Les élèves doivent créer un ostinato. Ils peuvent se limiter à créer un pattern rythmique sur le premier tableau, ou pas ! L’essentiel est que cet ostinato laisse un peu d’espace sonore pour l’ajout des autres parties qui elles, vont varier.

On lance donc un nouveau tableau dans lequel seules les variations seront créées. Je privilégierais cette solution qui permet de bien comprendre que l’ostinato reste toujours répété plutôt que le fait de copier/coller l’ostinato sur chaque tableau.

D’autant plus, qu’il est intéressant d’utiliser des sons différents sur chaque tableau. Ainsi, si l’on s’est limité à un ostinato très épuré, on pourra exploiter le potentiel sonore et mélodique des autres sons.

Une fois les consignes réalisées, l’élève interprètera sa composition avec la table de mixage pour activer/désactiver chacune de ses parties.

La table de mixage

La table de mixage

 Version iPad différente ?

Pour finir, sur mon iPad 1, je déplore l’impossibilité d’exporter la création. Sur mon iPhone 5 en revanche, on peut exporter par mail la création, choisir la gamme mélodique voire même la créer note à note. Enfin, il est possible d’ajouter des instruments pour les tableaux. Je suppose donc que mon iPad 1 est trop vieux pour avoir cette version de l’application…! Une capture iPhone :

IMG_1554

Une vidéo exploitant toutes les possibilités de l’application (notamment l’utilisation de grilles pré-enregistrées)

 2.) Beatlab pour PC/Mac

BeatLab est une application en ligne présentant quasiment les mêmes fonctionnalités que Beatwave. La différence réside dans le choix de la banque de sons (par style : latin, reggae, DJ…).

Capture d’écran 2013-01-20 à 18.36.56

Beatlab

Une fois créé un ostinato, on doit, pour créer des variations, ajouter des grilles. Seulement, on est obligé de copier/coller l’ostinato créé. Une manipulation dont on souhaiterait se passer afin de rendre l’expérience créatrice plus intuitive et spontanée pour les élèves. Toutefois en situation, la consigne pour les élèves était de réaliser l’ostinato puis de m’appeler afin que je procède à l’ajout de grilles et au copier/coller de l’ostinato pour ensuite poursuivre l’activité.

Voici la vidéo tutorielle que j’ai réalisé pour les élèves qui permet de mieux comprendre ce que je viens de dire…

L’exportation se fait via Facebook. Pratique si l’élève a un compte, beaucoup moins s’il n’en a pas. Mais en sachant que mes élèves ont réalisé ce projet en binômes et que 80% de mes collégiens ont un compte Facebook, on trouve une solution.

Cependant, cette activité m’a poussé à créer une page Facebook pour que les élèves puissent y poster leurs créations car sinon cela manquait de sens !

Voici une production d’élèves : http://www.beatlab.com/matrices/255372. La lecture ne fonctionne pas (chez moi) donc : cliquer sur le lien puis cliquer sur REMIX pour entendre la création. L’ostinato de départ est rythmique.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :