Entrez dans nos classes, en vidéo ! Le groupe #GARONE

0 Comment

Plusieurs vidéos tournées en classe ont été réalisées dans le cadre du groupe GARONE. Le Groupe Académique de Réflexion sur les Outils du Numérique Éducatifs de l’académie de Toulouse est le laboratoire qui a permis ces partages d’expériences.

GARONE ?

Le groupe GARONE a été impulsé dans l’académie de Toulouse par Nelly Vigne, IA-IPR d’éducation musicale et chant choral, un groupe de collègues s’est lancé dans la production de vidéos montrant des usages du numérique.

Chaque production propose UNE façon d’utiliser UN outil numérique dans UNE activité.

Tandis que l’on a tendance (ici même parfois) à présenter un outil et ses multiples usages, le choix a été fait de ne montrer qu’une activité pédagogique par outil. Contextualisé dans une activité de classe.

Toutes les vidéos et les futures, se trouveront sur le site de l’académie de Toulouse par ICI.

Voici les productions rassemblées dans une playlist :

L’intérêt que je trouve à ces vidéos est de pouvoir entrer dans la classe des collègues et de voir comment sont utilisés les outils. Mais au-delà, observer la façon dont les élèves sont disposés, dont ils travaillent.

On observe également à quel point chaque enseignant s’approprie un outil et le modèle à son image.

Tourner une vidéo en classe

Tourner une vidéo dans sa classe n’est pas aussi aisé que faire une vidéo de type Youtube !

Les éclairages de nos néons donnent une image très moche (à mon gout) et c’est un casse tête au montage pour essayer d’en retirer quelque chose de naturel et joli…!!

La captation du son est également très complexe car il faut prendre des sources multiples si l’on veut entendre les élèves.

Idéalement il faut disposer de plusieurs caméras, une en plan large captant toute la salle, une en plan rapproché pour montrer du détail…

Et puis il y a la gestion des droits image, floutage d’élèves et autres formalités administratives. Mais bien entendu aussi tout ce que recouvre une séance de cours en termes d’imprévus.

Et enfin, une infinité de détails qui font que l’on refait et re-refait le tournage ! Sans parler de l’imprévisibilité d’une séance de classe !

Bref, un casse-tête toutefois enrichissant car l’on peut s’auto analyser sur pas mal d’éléments concrets de sa pratique : déplacements des élèves, gestion de leurs échanges, clarté des consignes, etc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :