Solfège…inversé ? Propositions de capsules vidéos en edmus spécialisée

0 Comment

Le solfège…comment faire lorsque seul à la maison nous devions trouver les tonalités de l’oeuvre…et si une vidéo nous avait permis de revoir la leçon ?

solfege-inverse-nicoguitare-edmustech

ALERTE SPOILER !!!!! J’ai pas fait l’idiot dans les vidéos 😉

Un peu de contexte avant de rentrer dans le vif du sujet. Une collègue de SVT vient me voir inquiète pour son fils qui doit identifier les tonalités d’extraits d’oeuvres. Mais ce dernier était incapable de se souvenir comment cela devait être fait…Et là révélation ! Pourquoi n’existe-t-il pas des vidéos courtes et synthétiques qui expliquent cela ?

Voici donc deux propositions avec deux approches différentes qui ont pour simple but de d’apporter une réponse ou tout au moins servir d’exemple en formation ;-). Détails en fin de billet sur les tenants et aboutissants pédagogiques.

Solfège FaceCam

Deux approches s’affrontent. La première est une vidéo face-caméra, devant tableau. Elle pourrait être réalisée au cours d’une séance de classe et montée en suivant. Pour la réaliser, un smartphone, un pied pour le tenir et un tableau blanc (je passe sur les feutres pour tableau et le chiffon pour essuyer ;-).

 

Il s’agit là d’un enregistrement en une prise quasiment, ou plus précisément, nécessitant une présence synchrone dans un lieu donné avec un équipement donné. Enfin, l’enseignant est face à la caméra donc se montre sur youtube, ce qui n’est pas le désir de tout le monde et cela se comprend aisément.

Seconde approche, celle des diapos qui défilent avec annotation au doigts ou au stylet. L’app utilisée est Explain Everything (iOS, Android, Windows, Chrome).

Dans cette approche, l’enseignant n’est pas face à la caméra, seule sa voix est entendue. L’intérêt est donc qu’il n’a pas besoin de se montrer. Une autre différence concerne le trio temps-lieu-équipement : étant donné qu’il s’agit d’une application sur tablette (ou smartphone), on peut créer cette vidéo en plusieurs fois, enregistrer partie par partie et y revenir. Là ou la première approche nécessitait un temps-lieu-équipement précis (et souvent restreint en ce qui concerne le temps).

Quid de l’intérêt de telles vidéos

Le solfège, des années de labeur pour espérer lire, entendre et chanter la musique sans mal, on a tous connu ça et tous connu de grands moments de solitude ! Parents non-musiciens, absences ou attitude plutôt portée à la bêtise en cours sont autant de paramètres qui font que l’on se trouve bien bête une fois seul devant son exercice. Une vidéo synthétique pourrait être une aide, à plusieurs niveaux :

  • remettre en place une notion mal comprise ou mal interprétée – remédiation
  • que les parents qui ont le soucis d’accompagner leur enfant dans l’apprentissage puissent aussi comprendre
  • pour réviser avant une évaluation
  • pour découvrir une notion (je ne suis pas fan mais c’est un usage possible)

Je publierai sous peu un article sur l’usage des technologies numériques mobiles dans l’enseignement musical, je reviendrai sur ces capsules.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :