Micro Bird UM1 – Recommandable mais quel usage ?

0 Comment

Le micro Bird UM1 est un standard des promos Amazon, on le trouve souvent aux alentours de 60€ au lieu d’une centaine. Alors que vaut-il et à quoi est-il destiné ?

Ce que dit la vidéo ce que dit le billet

J’ai pondu une vidéo de 10 minutes…bon en fait il y a 9 minutes vraiment, le reste c’est de la guitare ;-).

Du coup, je ne vais pas reprendre sur le billet ce que je dis dans la vidéo mais juste lister les bons / mauvais point. J’ajouterai également les compléments oubliés dans la vidéo.

Avantages

  • Plug & Play : on branche, ça marche. Pas de réglage.
  • Compatible Mac, PC, iOS avec adaptateur lightning (android pas testé)
  • Qualité son plus que satisfaisante à ce prix
  • Fabrication soignée, design et poids en témoignent
  • Auto-gain qui évite de le faire saturer
  • Trousse de transport

Inconvénients

  • Il faut un pied : micro (ici), de table (ici), portable (ici) ou un bras articulé (ici)
  • Pas de réglage donc il faut le faire en post-prod
  • Manque d’aigus
  • USB mais du coup pas XLR, donc on n’utilise que ce micro, pas plusieurs sur une carte son par exemple

Like a Bird ? Le son !

Un mot sur le son. Si l’oiseau a plutôt une sonorité aigu, ce n’est pas le cas du micro qui nous occupe. Il ne les tait pas pour autant mais la prédominance du registre grave et médium est palpable. Cela conviendra pas mal j’imagine aux voix féminines et aux enfants, pour leur donner plus de corps et de grave. Mais pour les hommes aux voix profondes, ce serait presque trop. Cela étant posé, un coup de filtre par-ci par-là permet de récupérer ce qui manque ou de diminuer ce qui est de trop.

En terme de qualité sonore, c’est plus que convenable à ce prix là. Comme expliqué dans la vidéo, le son est globalement très satisfaisant. Il n’atteint pas pour autant les performances d’un micro haut de gamme, qu’on se le dise !

Verdict

À défaut de micro plus onéreux, c’est clairement un micro dont je me contenterais pour faire des tutoriels, vidéos, live vidéo, podcast…Je le mettrais entre les mains de mes élèves sans hésiter, tant pour sa qualité sonore que pour son gain auto-limité, pour son design et son poids, qui font “vrai”.

Autrement dit, je recommande ce micro, en prenant en compte toutes les limites citées ci-dessus.

9 responses on “Micro Bird UM1 – Recommandable mais quel usage ?

  1. Julien

    Article intéressant, comme toujours ! merci d’avoir testé pour nous ! (il y a une petite erreur dans ton lien sur le pied de micro, le 1er… il renvoie vers le bras articulé 😉 )

  2. Jean-François

    Bonjour,
    C’est dommage que votre appréciation péremptoire de ce micro repose sur tant d’à peu près.
    Plusieurs micros USB peuvent parfaitement être utilisés simultanément et en direct. Il suffit d’un concentrateur (“hub”, en anglais) USB, et beaucoup d’ordinateurs, même portables, offrent plusieurs entrées USB. Sur une tablette, Il vaudra mieux avoir un “hub” alimenté séparément, pour ne pas épuiser la batterie.
    Le micro ne comporte pas de réglages ? Croyez-vous vraiment que c’est un défaut ? Un micro USB est fait pour fonctionner avec des mixages numériques. Et là encore, Il n’est pas difficile de trouver comment régler une entrée son sur un ordinateur, avec les pilotes qui sont livrés avec la carte son, ou avec des logiciels dédiés. Certains sont gratuits.

    Des “réglages sur le micro” (!?) ne feraient que compliquer inutilement les choses.

    En ce qui concerne la faiblesse que vous trouvez au Bird UM1 dans les aigus, il me semble que vous devriez être moins affirmatif, dans la mesure où vous démontrez exactement le contraire en enregistrant votre guitare. Écoutez votre enregistrement en filtrant les diverses fréquences, et vous verrez celles qui passent ou non dans votre enregistrement.
    Certes, le Bird UM1 est un outil limité, mais ses limites ne sont pas celles que vous lui trouvez.
    Je n’ai aucun intérêt personnel lié à ceux des fabricants ni des vendeurs de cet appareil. Mais, En tant que simple utilisateur, Je trouve que votre critique est fâcheusement trompeuse. Un spectateur de votre vidéo pourrait être inutilement incité à acheter un microphone à 250 euros, sans nécessité.
    Bien amicalement,
    Jean-François

    1. edmustech Post author

      Bonjour et merci pour votre commentaire éclairé même si un peu agressif. J’accepte sans problème les critiques mais un ton un peu moins hostile aurait été apprécié.

      Venons en au concret. Vous soulevez des points très importants.

      J’ai effectivement appris que l’on pouvait brancher plusieurs micros USB par les moyens que vous soulignez un peu après le post, et je ne l’ai pas mis à jour. Je le ferai donc.

      Pour les réglages, c’est un fait, cela peut être fait en post prod. Et honnêtement je préfère un micro sans réglage (qui limitera donc aussi les potentiels choix de réglages regrettables pour l’utilisateur non avancé). Mais pour l’utilisateur avancé ce pourrait être un choix supplémentaire…

      Pour les aigus vous marquez un point ! C’est très juste. L’usage du micro étant surtout en voix off très près de la bouche, il amplifie naturellement les basses et je me suis focalisé là dessus. Erreur de ma part.

      Par contre, je ne cherche pas à faire vendre un micro plus Cher, je trouve que celui-ci est vraiment bien, tel que je pense le souligner. Peut-être que ces critiques – Pas tout à fait justifiées donc – orientent mal la perception du jugement mais c’est bien un micro que je recommande lorsque l’on me consulte pour l’acquisition de matériel micro.

      Enfin, je suis un professeur de musique, pas un ingénieur son, mes compétences sont donc limitées à mon expérience et peuvent être erronées. Tel que vous l’avez souligné.

      Néanmoins je préfère dire ce que je pense, subjectivement, avec des défauts, plutôt que dire « Whaou c’est génial ce micro fait aussi bien qu’un micro à 500€ ! »…

      Cela étant dit, je vais éditer mon billet de façon à corriger mes erreurs d’interprétation.

      Merci donc !

    2. Bruno de Chénerilles

      bien vu !
      on peut se passer totalement de réglages sur le micro lui-même
      et on peut connecter plusieurs micros usb sur un ordinateur sans utiliser d’interface audio externe.
      Pour mettre tout le monde d’accord, il faut dire que le Bird UM1 est un micro très économique et qui convient très bien aux youtubeurs, aux formateurs, aux podcasteurs : à tous ceux qui enregistrent leur voix parlée.
      Mais il y a un autre usage pour un micro : enregistrer de la musique (chant, instruments ou sons concrets et là il faut évidemment se tourner vers des solutions plus onéreuses.
      Vous pouvez lire mes 2 articles à ce sujet :
      https://plansonore.fr/quel-micro-pour-votre-parole/
      https://plansonore.fr/un-grand-microphone-2/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :