iRig Acoustic Stage – bien sonoriser et enregistrer un guitare acoustique / nylon / ukulele

0 Comment

IK Multimedia a pondu le iRig Acoustic Stage, un outil de sonorisation et d’enregistrement de tout ce qui a une rosace et qui ressemble à une guitare : acoustique, nylon, ukulélé, basse acoustique…

J’avais eu le plaisir de tester le premier du nom (ici) dont j’avais apprécié les vertus mais dont je regrettais la connectique jack audio à la place d’une connexion numérique. La qualité était de fait, moindre. Il semble que la firme italienne ait entendu mes souhaits et nous propose un engin polyvalent et très guitaristique dans l’approche, je m’explique !

iRig Acoustic Stage, c’est un long nom

Traduction…iRig c’est tout ce qui se connecte aux instruments ou aux iTrucs. Acoustic, serait relatif aux instruments acoustiques de types guitares. Stage signifie scène en anglais. On a donc à faire à un module permettant de capter le son d’un instrument acoustique et de le sonoriser.

Mais IK ne s’arrête pas là en permettant de récupérer le son d’un autre micro, comme celui d’une électro acoustique. Et de mélanger les deux sources pour obtenir, si j’ose dire, le meilleur des deux mondes. Je trouve que ce paragraphe trouve parfaitement son écho dans le test vidéo que voici :

Goodies

L’ensemble est livré dans une boite. C’est tout bête mais c’est pratique.

Une pincette permet également de fixer le boitier à la ceinture ou à la sangle de la guitare :

Et ça, c’est trop pratique. Il faut d’ailleurs préciser que l’iRig HD 2 (bientôt en review sur le site) est aussi équipé d’un système proche et franchement, il était temps !

Goodies et ergonomie ! Car IK a eu la bonne idée d’implanter à l’iRig Acoustic Stage un bouton poussoir pour le volume. Il est ainsi facilement repérable les yeux fermés, ou dans le dos, puisque le module est positionné sur la ceinture ou la sangle…J’avoue que sans image c’est compliqué à comprendre !

Connectivité

Je l’ai un peu évoqué plus haut mais je vais essayer d’être exhaustif ici.

La liste des possibles :

  • Captation avec le module fourni
  • Récupération du micro si electro-acoustique
  • Mélange des deux sources via un portard
  • Annulation de phase entre les deux signaux
  • Trois types d’égalisation (normal, warm, bright)
  • 2 grandes familles de guitares (cordes metal et nylon)
  • Diffusion sur console de mix
  • Diffusion numérique vers PC/Mac et iOS (via lightning to usb).
  • Cancel feedback : anti-larsen

Ce que cette liste ne souligne pas expressément c’est bien que l’engin a pour vocation d’être utilisé sur scène et pas forcément raccordé à un iTruc. On peut simplement bénéficier de son mécanisme interne de mélange des sources.

Le son !

Je dois avouer que j’ai été bluffé. Le son du moniteur iRig est top, mais le mélange avec le piezzo permet de combler les manques du premier. Même si en réalité c’est plutôt l’inverse : l’iRig vient ajouter ce qui manque de réalisme au piezzo. Car très franchement, le piezzo c’est pas top top comme type de sonorisation. Tandis qu’en mélangeant les deux types de captation on a un résultat que je trouve personnellement très bon. Jugez-plutôt :

Verdict

Pour une grosse centaine d’euros, IK Multimédia nous propose un outil polyvalent que je qualifierais même de polymorphe tant il est capable de répondre à de multiples configurations. Ce n’est pas souvent que je suis agréablement surpris par du matériel. Mais pour l’iRig Acoustic Stage, il faut bien dire que la qualité du son rend les possibles terriblement pertinents. S’il fallait mettre des étoiles j’en mettrais cinq ;-).

 

8 responses on “iRig Acoustic Stage – bien sonoriser et enregistrer un guitare acoustique / nylon / ukulele

  1. Thibault Muller

    Hello Nicolas, pourrais-tu faire une démonstration du son sans reverb avec une guitare à cordes nylon ? J’aimerais savoir comment cela sonne et si c’est utilisable pour moi 🙂

      1. Thibault Muller

        Merci ! Je n’ai pas reçu de notification de ta réponse, bizarre… Merci en tout cas, et bon courage pour trouver une guitare classique, cela ne court pas les rues : elles n’ont pas de pattes.

        <- Je suis déjà sorti

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :