Jamstik+ et éducation ?

0 Comment

Dernier volet de cette première série autour du Jamstik+. Est-il un bon outil pour l’éducation ? Pour apprendre à jouer de la guitare ?

JamStik et education

Jam Tutor

Deux itérations de JamTutor existent, les versions 1 & 2. Il faut reconnaître la grande qualité pédagogique de ces apps. Zivix a fait preuve d’un grand savoir faire en mêlant leçon, exercice  feed-back immédiat et challenges dans un esprit Serious Game rappelant Guitar Héro. Je vous laisse en juger :

Seuls défauts : la non traduction en français !!

JamMix

Un peu moins éducative mais non moins intéressante, JamMix propose de jammer. L’app exploite la guitare connectée comme un contrôleur de boucles et comme un instrument MIDI. Petite démo :

Guitare connectée et plus

Avant d’entrer dans le débat, il convient de rappeler que le JamStik+ est obligatoirement associé à une tablette. On peut élargir et préciser les champs (non exhaustifs) qui s’ouvrent en dehors des apps de Zivix, citons :

– apps d’apprentissage de la guitare

– apps de jeu guitare (comme JamUp),

– apps de lecture de partition (comme GuitarPro) qui sont un vrai plus pour l’apprentissage de cet instrument

– toutes les stations de montage comme GarageBand.

– les innombrables synthés géniaux que comptent l’Appstore.

On a donc entre les mains une guitare, une guitare MIDI, un instrument MIDI…

Guitare réelle vs JamStick – pour apprendre ?

Les questions que je pose n’ont pas vocation à être résolues. Je me fais l’avocat du JamStik+ pour pousser l’idée jusqu’au bout et observer dans quelle mesure la solution peut être viable ou non. Je suis ouvert à la discussion 😉

Auparavant professeur de guitare, je suis maintenant enseignant d’éducation musicale en collège. J’ai 10 guitares électriques en classe. Elles sont utilisées dans le cadre d’ateliers ou parfois en cours.

Mise en place

La guitare connectée est facile à ranger, facile à transporter. Lors de mon atelier guitare, il faut tout sortir voire tout déplacer puis tout ranger. C’est un mange temps important. La guitare Zivix se sort du sac aussi rapidement qu’elle y retourne.

Connexion, bruit, charge

Mais il y a la connectivité obligatoire. L’avantage est que l’on joue au casque, on ne fait donc pas bénéficier son entourage de ses fausses notes 😉 . Le désavantage est qu’il faut connecter l’engin, le charger, avoir une tablette à portée de main. Et là clairement, dans un apprentissage en classe ou en atelier je n’ai “que” 7 tablettes. On peut aussi utiliser les téléphones des élèves, mais cela ajoute des actions qui n’étaient pas nécessaires avec les guitares réelles. Lors d’un apprentissage éventuel en partie à la maison, on sait très bien que plus il y a de manipulations (comme le montage de la clarinette par exemple) moins l’apprenant aura envie d’y aller.

Cela dit, en collège, un atelier guitare devient vite le bazar avec des guitares classiques ou acoustique. Les guitares électriques permettent de faire moins de bruit. Une fois branchées dans une tablette, les élèves bénéficient des outils de métronome, de simulation d’ampli, de lecture de partitions…Avec la nécessité d’un terminal mobile compatible.

Prix, efficacité, efficience pédagogique

De fait, il faut faire un comparatif. Une guitare électrique correcte se trouve aux environs de 200 euros. L’adaptateur jack vers tablette comme le iRig coute une cinquantaine d’euros. On atteint les environs de 250 euros, soit quasiment le prix du JamStik+. Alors que choisir ?

Le JamStik+ a pour lui de ne pas avoir besoin d’être accordé ! Certains crieront au scandale…Moi je crie à l’efficacité. Au cours d’un atelier guitare, l’accordage est gourmand en temps, précieux.

En terme d’apprentissage par rapport à un vrai instrument, la guitare c’est comme le vélo, en face d’une vraie guitare, il sauront jouer qu’ils aient appris sur le JamStik+ ou non.

Moins de cables ! Là aussi c’est le métier qui parle. Avec mes guitares électriques en classe, lorsque les élèves doivent se relier à une tablette ou à un ampli c’est la jungle des cables. Avec la guitare de Zivix, on oublie. Certains crieront au scandale, moi je crie encore à l’efficacité.

Les apps de Zivix sont superbement développées et pour peu qu’elles soient traduites en français, on aurait entre les mains un outil d’apprentissage favorisant le travail de l’élève en autonomie. Je ne mets pas de côté le nécessaire accompagnement de l’enseignant 😉 .

Bilan

Un rapide bilan laisse transparaitre que le JamStik+ a de nombreux atouts mais aussi quelques éléments qui penchent en sa défaveur. En particulier la nécessité de disposer d’un terminal mobile afférent. Ce qui est loin d’être le cas en terme d’équipement dans nos établissements respectifs. Cela étant dit, je ne peux me défaire de l’idée que cette guitare est un objet plus que pertinent. En réalité, résolument tourné vers l’avenir, j’ose même évoquer le mot innovant. Innovant au sens où la solution est intelligemment conçue (même sans être parfaite). L’instrument lui-même, la housse (oui c’est important), la connectivité (Bluetooth, USB et par extension MIDI), la compatibilité (iOS, Android, PC, Mac), les apps (développées pour la guitare ou non), les fonctionnalités et l’intégration dans iOS en sont les témoins.

Pour terminer, je vous avoue que je suis vraiment curieux de votre retour, alors n’hésitez pas à répondre à ce post. Ou comme déteste le vénéré Yann Houry : “et vous, qu’en pensez-vous ?”.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :