LumaFusion : un éditeur vidéo iOS pour remplacer iMovie ?

0 Comment

iMovie c’est bien mais LumaFusion c’est mieux ! C’était un titre alternatif à ce billet qui résume grossièrement ce que je pense de cette app, même si son prix pourrait être rédhibitoire…

Après presque deux mois de silence sur le site mais de nombreuses vidéos publiées, il était temps de revenir ici ! 

LumaFusion, l’éditeur vidéo pro ?

iMovie est une tuerie, un outil qui a été conçu avec beaucoup d’intelligence car il est très intuitif. Même si comme souvent sur l’iPad, on se retrouve à faire du bricolage pour obtenir ce que l’on souhaite. Et l’on peut ajouter que comme souvent dans les apps iOS d’Apple, on souffre d’un manque de personnalisation. Conduisant au détournement, au “smash apps” (mélange d’apps) pour arriver à ses fins. Et très clairement, lorsque l’on a gouté à Final Cut Pro X dont je relate mes expériences par ici ou par , on s’épuise à tenter de faire les mêmes choses sur l’iPad.

LumaFusion offre donc un panel de possibles que son prédécesseur n’offre pas. Voici une review rapide de ses principales possibilités :

Du tuto en veux tu en voilà

Un florilège de tutos proposant des possibles que j’utilise ou que j’utiliserai dans mon usage de LumaFusion.

 

 

D’autres viendront et se trouveront dans la playlist que voici :

Pour conclure

Comme je le précisais en intro, LumaFusion est un outil plus poussé qu’iMovie. Elle offre un panel de possibles et de personnalisation bien plus important que l’app d’Apple.

Il semble manquer (ou je n’ai pas trouvé) l’incrustation de fond vert, mais en dehors de cela, on y trouve de quoi aller assez loin en termes de montage.

Reste la question de son prix, très élevé par rapport à la moyenne du prix des apps iOS. Je dirais qu’il faut considérer Luma comme une évolution d’iMovie. iMovie serait un outil de montage pour tous, Luma serait son évolution, pour l’utilisateur qui veut aller plus loin, qui veut plus de personnalisation, de possibilités et donc un montage plus poussé sur iOS.

Cela étant dit, en termes de prix comme en termes de fonctionnalités il y a un écart avec les apps professionnelles. D’où encore, l’idée d’un pont entre l’accessible à tous (iMovie) et le professionnel qui nécessite un ordinateur plutôt assez puissant (Première, FCPX). À ce titre, je pense que Luma a une vrai carte à jouer si l’on souhaite monter sur iOS de façon relativement avancée.

En ce qui me concerne, j’y trouve une alternative à FCPX lorsque je suis en déplacement si je veux monter des vidéos (je ne prends pas mon mac). J’étais trop étriqué dans iMovie et je sais que je pourrais compter sur Luma pour assurer des montages corrects.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :